Ce que l’on étudie en BCPST

Vous trouverez sur cette page une présentation synthétique des programmes de la voie BCPST. N’hésitez pas à cliquer sur le bouton “Plus de détails” pour une présentation plus approfondie.

Vous pouvez également télécharger les programmes officiels au format pdf.

Le programme de biologie présente le fonctionnement du vivant en abordant les différentes niveaux d’organisation (molécule, cellule, organisme, écosystème) et en mettant l’accent sur leurs interrelations.

Le programme de sciences de la Terre s’attache à approfondir la compréhension de la Terre en tant que système dynamique, instable et évolutif. Ceci concerne la surface de la Terre tout comme sa profondeur.

Le programme de physique-chimie a pour objectif l’acquisition d’une culture générale solide indispensable à un ingénieur ou à un vétérinaire. Il est conçu pour permettre de modéliser de façon élaborée des phénomènes physiques ou chimiques concrets, en particulier en lien avec la biologie ou les géosciences. Il est accompagné d’une large formation expérimentale.

Mathématiques

Programme officiel Maths 1ère année (format pdf)

Programme officiel Maths 2ère année (format pdf)

Le programme s’organise principalement autour de trois blocs: analyse, algèbre et probabilités.

  • En analyse, le programme prolonge celui de terminale S : on retrouve et on approfondit l’étude des suites, des fonctions, la dérivation, l’intégration…
  • En algèbre de nouvelles notions sont introduites : les espaces vectoriels, les matrices.
  • La part des probabilités est fondamentale en BCPST : les variables aléatoires discrètes sont étudiées en première année, les variables aléatoires à densité en seconde année.

Informatique

Programme officiel informatique 1ère et 2ème année (format pdf)

L’enseignement de la programmation utilise le langage Python. Les algorithmes fondamentaux sont étudiés systématiquement : manipulation de listes (recherche d’un maximum, tri), recherche d’un motif donné dans une chaîne de caractère, simulation de variables aléatoires… On aborde également quelques algorithmes simples de traitement d’image.

En seconde année une part importante de l’horaire est réservée à l’élaboration d’un projet personnel, par groupe de 2 à 4 étudiants qui sera présenté au concours

Cette discipline, qui occupe deux heures de l’emploi du temps hebdomadaire, vise à développer et approfondir les capacités de réflexion de l’étudiant à partir de l’étude de thèmes qui traitent de l’homme dans ses différentes dimensions.

Chaque année, au plan national, un thème est donc choisi (exemples de thèmes: l’argent, la justice, la guerre, etc.) ; ce thème n’est pas traité de façon encyclopédique mais à partir de trois œuvres, deux œuvres littéraires (souvent une pièce de théâtre et un roman) et une œuvre philosophique. Parmi ces trois œuvres, deux sont dues à des auteurs français, la troisième est traduite d’un auteur étranger. Il s’agit de fouiller ces œuvres pour cerner les enjeux du thème qui les réunit.

Cette matière se distingue d’une part du français tel qu’il est enseigné au lycée parce qu’il s’agit moins d’étudier des procédés d’écriture que d’extraire de deux œuvres littéraires la matière d’une réflexion sur un thème, et de l’enseignement de la philosophie tel qu’il est pratiqué en classe de terminale parce que le thème n’est pas traité sous l’angle de l’histoire de la philosophie.

Au concours, le candidat doit rédiger une dissertation qui a pour sujet la citation d’un auteur (étranger au programme) qu’il faut analyser pour en dégager la thèse, afin d’examiner ensuite dans quelle mesure elle est valide et quelles sont ses failles ; l’argumentation doit se référer continuellement aux trois œuvres au programme. L’exercice est donc aussi stimulant qu’il est exigeant, les résultats sanctionnent bien sûr les qualités de rédaction et la rigueur de la pensée mais aussi le sérieux du travail de lecture des œuvres et d’assimilation du cours accompli par le candidat.

Programme officiel langue étrangère (format pdf)

Le programme officiel ne formule que des objectifs très généraux. L’enseignement s’appuie sur des articles de presse, des documents audio et vidéos, des visuels déclencheurs de parole sur l’actualité pour préparer aux épreuves écrites comme orales.

La Géographie est enseignée seulement en deuxième année de classe préparatoire à raison de 1 heure trente hebdomadaire : trente  minutes de cours et une heure de Travaux Pratiques en demi-classe.

Environnement et aménagement durable des territoires ruraux et périurbains en France métropolitaine et ultramarine constitue l’intitulé du programme. Il s’organise en trois axes principaux :

  • Environnement et milieux : ressources, gestion, protection.
  • Espaces productifs et dynamiques socio-économiques.
  • Aménagement des territoires.

L’épreuve orale qui sanctionne cette année de formation est d’une durée de 30 minutes après une préparation de 45 minutes ; les candidats doivent traiter un sujet qui porte sur l’analyse de territoires ruraux ou périurbains français à partir d’un document de base , une carte topographique au 1/25000ème ou au 1/50 000ème , accompagné de deux ou trois documents complémentaires dont l’origine peut être très diverse : extraits de cartes d’édition antérieure ou d’échelle différente, cartes thématiques (cartes de la végétation , Plan de Prévention des Risques…), images de tous types (images satellites, photographies, croquis …), documents statistiques ,  textes… sans oublier les ressources numériques en particulier les sites d’information géographique, les atlas et les globes virtuels tels que Géoportail ou Google Earth .

L’objectif de l’épreuve est d’évaluer les futurs agronomes et vétérinaires sur des problématiques géographiques liées aux espaces ruraux et de les confronter de manière approfondie à des documents dont la maitrise leur sera utile dans leur vie professionnelle future. Elle utilise  les capacités d’analyse et de synthèse des candidats en valorisant leur curiosité, leur capacité de réflexion mais aussi leur culture générale, témoin de leur ouverture intellectuelle.

Programme officiel géographie (format pdf)